Agathe Brangeon

Avocate au Barreau de Toulouse

L’étymologie du mot ‘ avocat ‘ dans son sens juridique, vient du latin advocatus  qui signifie  « défenseur, avoué, appelé auprès».
Depuis toute jeune, j’ai commencé à cultiver un vif intérêt pour le droit et les valeurs de la justice. De plus, pour moi, le droit a toujours été un plaisir à étudier.

Mes Diplômes

J’ai obtenu en 2012, une licence de droit privé à l’Institut d’Etudes Catholique de la ROCHE-SUR-YON, avant mon Master obtenu à TOULOUSE en 2014, mention Droit Pénal et Sciences Criminelles à l’Université Toulouse 1 Capitole

Photographie Entrée intérieure du tribunal de Toulouse
Photographie de l'entrée du palais de justice de Toulouse

Philosophie

" Chacun de mes dossiers sont traités avec la même ferveur, le même enthousiasme et surtout la même motivation. "

Le droit m’a toujours passionné et j’ai acquis durant mon parcours universitaires les aptitudes nécessaires pour pouvoir intervenir au mieux dans votre intérêt :

  • L’écoute : qualité essentielle qui me permettra de connaître dans les détails votre affaire et ses enjeux, pour pouvoir parler en votre nom et vous représenter le plus efficacement possible,
  • L’esprit de synthèse : indispensable pour savoir faire le tri dans les informations remises, et retenir toutes celles qui sauront emporter la conviction du magistrat,
  • L’honnêteté : je vous dirais toujours les choses comme elles le sont, sans détour, en me servant de mon expérience et de mes connaissances pour vous conseiller au plus proche de la réalité,
  • La détermination : il est primordial de fournir les efforts nécessaires à la réussite d’une affaire, je ferai tout mon possible pour vous assister et vous représenter devant les Juridictions saisies.

Chacun de mes dossiers est traité avec la même ferveur, le même enthousiasme et surtout le même professionnalisme.

Il me sera essentiel, avant toute chose, de prendre le temps, dans le cadre d’un rendez-vous d’environ une heure, de vous poser plusieurs questions sur vous et votre dossier, pour comprendre l’enjeu de votre litige.
L’avocat est soumis au secret professionnel.
Nos échanges verbaux et écrits sont soumis à un principe de confidentialité régit par les règles déontologiques de notre profession.

Je me dois également de combattre une idée généralement reçue et préciser dans ma présentation que je ne fais aucune différence entre mes clients, qu’ils soient à l’aide juridictionnel ou aux honoraires.
Pour chaque affaire, il sera pris le temps nécessaire et indispensable à son étude.

Bien plus qu’un simple dossier, je prends le temps d’écouter et comprendre chaque personne qui passe la porte de mon cabinet.
La communication me semble fondamentale au bon déroulement de notre collaboration et surtout, elle permettra de consolider le lien de confiance que nous établirons dès le premier rendez-vous.

N’oubliez pas cette règle essentielle : le justiciable est entièrement libre du choix de son avocat.
Ainsi, ce qui est primordial dans ce choix, c’est la confiance que vous arriverez à porter à votre Conseil.

Close Menu